Historique

La ferme MacAllen est située à Rawdon (Québec). En 1944, Victor Allen quitte la ferme de son enfance à New Glasgow (Québec) pour une nouvelle ferme située près de celle de son frère Lester à Rawdon.

Macallen ferme & brasserieIl s’est déplacé afin d’avoir des terres de meilleures qualités, avec de l’argile bleue et sans roches. Il désirait aussi se rapprocher de sa famille et de la communauté anglophone. Il est déménagé avec sa mère, sa soeur, ainsi que leurs vaches Ayrshire. Les vaches ont fait le trajet de 30 km en marchant derrière le camion de Victor qui contenait le veau de la vache dominante du troupeau.

La ferme a toujours été traditionnelle et diversifiée. Victor cultive l’avoine, l’orge, le foin, les pommes de terre, ainsi que le lait qu’il vendait à la crémerie locale de Rawdon.

En juin 2004, Victor a passé le flambeau à son petit-fils Ryan Allen. Ryan a une passion pour tout ce qui est de la ferme depuis qu’il a appris à marcher.

Victor lui a appris toutes les vieilles méthodes de production et Ryan passait tout son temps dans l’étable avec son grand-père. Ryan a ensuite étudié au collège Macdonald pour apprendre toutes les techniques modernes en agriculture.

C’était lors d’un cours de fermentation qu’il s’est pris de passion pour le processus de fabrication de la bière

Lors de l’achat de la terre de Victor, il l’a nommé MacAllen. En l’honneur de sa future femme Erica MacCallum, le nom est une association de leur nom de famille.

Ryan AllenRyan s’efforce d’honorer son grand-père en gardant une ferme à la fois traditionnelle et moderne. La ferme MacAllen est fière de se vanter d’avoir des poulets de chair, des dindons, des cochons Berkshire et des moutons Suffolk dans son pâturage.

Sur la ferme il y a aussi plusieurs vignes de houblons. L’un de ses projets est de cultiver l’orge maltée directement sur ses terres

Été comme hiver, tous les animaux sont gardés au pâturage quand les conditions météorologiques le permettent.

L’agneau est vendu à des restaurants locaux et aux particuliers en gros.

Tous les grains de malt non sélectionnés servent à nourrir les animaux.

À ce jour, la brasserie a fait de multiples petites brassées à partir des recettes de Ryan.

Les premières bières disponibles dans le commerce, produites par Ryan ont été apportées à la brasserie de son ami au Loup Rouge de Sorel (Québec).

Ryan et sa femme espère que le marché pourra profiter de leur bières autant qu’à une multitude de nouveaux clients déjà nombreux.

Les projets futurs incluent la construction d’une brasserie à la ferme et l’utilisation de notre propre orge et houblon dans les bières produites ici.